Rechercher

Budget 2019 : des avancées importantes dans le Sport communal

Le budget 2019 vient d’être adopté par le Conseil communal et il sera intéressant à plus d’un titre pour le Sport anderlechtois.


Infrastructures


-Au niveau des terrains synthétiques, les trois terrains n’étant pas de dernière génération seront remplacés durant les trois prochaines années. Il s’agit de l’ancien terrain du Vogelenzang, de celui du Transval et du Verdi. Nous marquons donc l’intérêt primordial de la commune pour des terrains de nouvelles générations, 100 % sûrs et s’appuyant sur de la gomme « bio ».


-Durant les 6 prochaines années, trois nouvelles salles dédiées au sports verront le jour. La première sera la Salle des Fêtes et des Sports qui est en construction dans la zone sportive de Neerpede qui a pour ambition de devenir LE grand centre sportif communal, avec une salle omnisports et des dojos. Une seconde sera bâtie au Peterbos et servira également de salle omnisport, dans un quartier qui manquait de ce type d’infrastructures. Enfin, une salle culturelle et sportive devrait également être construite à Cureghem.


-Nous poursuivons également la politique de construction de clubhouses. Ce sera le cas pour le Hockey en 2019 et du Tennis en 2021. Par ailleurs, les vestiaires du club de Hockey seront également rénovés.


-Enfin, les trois prochaines années, 600.000 euros seront mises à disposition pour l’aménagement et la rénovation d’infrastructures sportives de proximité.



Sport pour tous


-Dans sa volonté de soutenir davantage les clubs sportifs locaux, l’enveloppe des subsides octroyé par la commune à ceux-ci sera augmentée de 25 % en 2019. Par ailleurs, le règlement concernant les subsides sera revu afin de d’assurer une objectivité davantage accrue.


-Les chèques sports constituent également un outil social important pour la promotion du sport chez les jeunes, afin que l’aspect financier ne puisse bloquer l’accès à une pratique sportive.

Ceux-ci, au nombre de 1.000 l’an dernier, seront augmentés de 10 % par an pendant les 6 années de la législature.