Rechercher

Sports US, nouveaux Sports et E-Sports

Le 30 juin dernier, avait lieu le “Belgian Bowl”, la finale belge des play-off de Football américain. Une belle assistance de plusieurs milliers de personnes s’étaient rassemblée pour cet événement sportif majeur pour la discipline. Une ambiance typique avec un petit village d’échoppes de street-food américaine. Ce jour-là, les Brussels Black Angels (Anderlecht) venait à bout des Limburgs Shotguns (Beringen), et remportait ainsi son troisième titre d’affilée de champion de Belgique.


Pour le grand public, les sports d’inspirations US (foot américain, base-ball, softball, hockey sur glace etc.) sont encore largement méconnus. Pourtant, ils connaissent une croissance importante depuis ces dernières années. Il importe, pour les pouvoirs publics de prendre la mesure de ces évolutions, de les accompagner et de pouvoir agir en conséquence.


Ainsi par exemple, en Wallonie à Mont-Saint-Guibert, un complexe sportif d’un type nouveau a été créé afin de servir de pôle de développement des sports américains. Entièrement synthétique, ce terrain amovible peut supporter 4 types de disciplines sportives : football américain, base-ball, softball et soccer (notre football à nous). Notre région aurait besoin d’une structure de ce type, même si trouver de nouveaux espaces vierges pour y développer des activités sportives s’avère de plus en plus compliqué.


Pareillement, concernant le hockey sur glace, Bruxelles ne dispose plus d’aucune équipe alors que, petit à petit, de plus en plus de jeunes marquent un intérêt pour cette discipline, certains suivant même les matchs importants Outre-Atlantique via le satellite ou internet.


De plus, les nouvelles vagues de migration que connaît la Belgique, et Bruxelles en particulier, amène également une demande sportive nouvelle et originale. Les communautés pakistanaises et afghanes par exemple sont fans de cricket. Et il n’existe aucun terrain à Bruxelles permettant d’exercer ce sport qui pourrait intéresser de nombreux pratiquants au-delà de ces communautés. Pareillement pour le base-ball, en passe de redevenir une discipline olympique, dont raffolent plusieurs communautés latinos : Dominicains, Équatoriens, Cubains…



Enfin, il ne faut pas non plus négliger l’impact devenu énorme que représente les E-Sports. Avec la digitalisation de la société, ce phénomène atteint des proportions incroyables sans pour autant être très visible en Belgique. Or, des compétitions internationales rassemblent des milliers de personnes et des sommes considérables sont investies. Des parties sont suivies sur des plate-forme vidéos quand ce n’est pas sur certaines chaînes de télévisions. Le E-Sport et le jeux vidéo peut donc, potentiellement devenir une inspiration professionnelle pour de nombreux jeunes, tant comme joueurs que comme concepteurs, graphistes… On pourrait également évoquer l’apport original du E-Sport en terme de cohésion. En effet, à travers les écrans, des ponts se créent et le numérique joue son rôle social. Ici encore, Bruxelles est à la traîne et la seule région à ne pas avoir développé de structure concernant le E-Sport, et cela devient urgent.


De nombreux défis attendent la Région bruxelloise et ses différentes communes en matière sportive dans les années à venir. Privilégier le sport pour tous c’est non seulement permettre à chacun de pratiquer du sport quel que soit son milieu social, son sexe, son âge ou encore son possible handicap ; c’est également veiller à ce que l’offre soit la plus complete possible. Pour cela, il faudra veiller à une concertation optimale entre les ministres des sports de la Région, de la Federation Wallonie-Bruxelles et les 19 communes. Capitale cosmopolite et interculturelle, Bruxelles se doit de développer ces nouveaux sports sut son territoire.